TEDxRC² - Multiplier le pouvoir de l’humanité

Article by Diego Beamonte, traduction française Kate O'Dwyer, traducción española Ana Beltrán
12 décembre 2011

Un soir d’automne typiquement frais à Genève, alors que la plupart des personnes finissaient leurs lots de marrons chauds et leurs premiers achats de Noël, un grand groupe de personnes s’est réuni au bord du Rhône d’une manière atypique. Contrairement à la plupart des assemblées ayant lieu dans la cité de Calvin, celle-ci ne tenterait pas de résoudre un problème ou de communiquer des résolutions concernant des causes lointaines.

Le Bâtiment des Forces Motrices (BFM), une structure emblématique du paysage genevois, a accueilli près de 500 invités. Le titre de l’événement, TEDx RC² -- Multiplier le pouvoir de l’humanité, révèle plus que ce qui est perceptible au premier abord, malgré l’étrange ressemblance du nom avec les équations redoutées de nos premières années d’études. TED (Technology, Entertainment and Design) est un ensemble de conférences globales visant à diffuser des "idées qui méritent d’être répandues", coordonné par Sapling, une fondation à but non-lucratif. TEDx est un programme d’événements locaux et auto-organisés qui réunissent des personnes pour partager une expérience TED. Dans ce cas-ci, le Mouvement International de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge était l’organisateur de l’événement, donc RC².

La Croix-Rouge, novatrice comme toujours, a diffusé la conférence en direct sur son site web, dans une quête de diffuser les discours de ses invités charismatiques jusqu’aux quatre coins du monde, des Etats-Unis à l’Indonésie. ICVolontaires a joué un rôle clé dans cet aspect de la conférence en recrutant et en coordonnant les interprètes qui ont amplifié le message transmis par les orateurs. Ana Beltran, membre de l’équipe ICV, a cherché inlassablement des interprètes dans les semaines avant la conférence, réunissant une équipe de six personnes qui traduiraient de l’anglais au français, à l’espagnol et à l’arabe. La Croix-Rouge, ainsi que l’équipe des interprètes peuvent être fiers de leur succès, car la conférence a été suivie par un public tout autour du monde et dans des endroits aussi lointains que Gaza.

Le rôle d’ICV ne se limitait pas à l’interprétation, car le thème de la conférence a été encore renforcé par l’utilisation des médias sociaux. Dix individus dédiés et doués en informatique ont relatés les moments les plus forts de la soirée par leurs comptes Twitter, Facebook et même RenRen, le très populaire site web chinois.

Il va sans dire que les intervenants ont livré une performance extraordinaire, transmettant des histoires des quatre coins du monde. Chacune des expériences de gestion de conflits, de secours en cas de catastrophe et de réponse humanitaire était une histoire qui méritait d’être entendue. Toutes avaient un dénominateur commun : elles témoignaient de la volonté d’apporter un changement. L’histoire touchante du programme orthopédique en Afghanistan, telle que racontée par le responsable du programme, Alberto Cairo, a beaucoup changé la teneur. Son dévouement altruiste à ses patients et à toute personne il a eu la chance d’aider est un trait de personnalité admirable, auquel beaucoup de gouvernements et d’organisations devraient aspirer.

Pourtant, le thème de la soirée n’était pas d’aider tous ceux qui viennent frapper à la porte, mais plutôt de mettre à profit les ressources disponibles pour aider tous ceux qui peuvent être aidés, et de le faire de la manière la plus juste. Les organisations qui font face à des crises humanitaires doivent avoir une mission clairement définie et faire preuve d’une neutralité rigoureuse, comme le souligne Fiona Terry, une écrivaine bien connue et une travailleuse humanitaire de longue date.

Tout comme TEDxRC² a multiplié la puissance de ses intervenants en utilisant les dernières technologies de la communication, les équipes de réponse aux crises devraient faire pareil. Paul Conneally et Heather Blanchard ont exploré les portails pour ceux qui se retrouvent dans les situations les plus précaires afin qu’ils puissent faire entendre leur appel au secours à travers les outils de réseautage social, et les manières dont nous pouvons répondre et faire passer leurs appels SOS.

Parmi les invités n’étaient pas que des orateurs : le public a pu apprécier les talents musicaux de Seckou Keita en fin de soirée. Une interprétation douce et émouvante sur sa kora a été suivie par un duo entraînant avec sa sœur cadette, Binta Suso. Le dernier intervenant de la soirée était Jonas Gahr Støre, Ministre norvégien des affaires étrangères. Il a provoqué le débat en demandant si est juste de négocier et s’entretenir avec des terroristes et avec ceux qui commettent des violations des droits et de la moralité fondamentales. Son opinion était claire: "le dialogue n’est pas facile, mais il est fondamental pour le progrès."

La soirée s’est terminée en beauté avec une merveilleuse réception, fournie par Mövenpick, durant laquelle les intervenants, participants et volontaires ont pu discuter des thèmes de la soirée et échanger des opinions, idées et coordonnées. Plusieurs événements suivront celui-ci, alors que TED continue à répandre des idées qui méritent d’être répandues et que la Croix-Rouge continue sa mission interminable. ICVolontaires continuera à augmenter la disponibilité des informations et des outils de sorte que tous ceux qui en ont besoin puissent se faire entendre avec un effet multiplicateur.

©1998-2020 ICVolunteers|conception + programmation mcart group|Mis à jour: 2019-01-28 10:52 GMT|Notre politique|